Combien de fois vous êtes-vous retrouvé à une table de poker et avez-vous eu l’impression que tout ce que vous pouviez faire était de jeter de l’argent dans le pot ? Si vous êtes comme la plupart des joueurs amateurs, la réponse est probablement beaucoup. Mais que se passerait-il s’il y avait un moyen de transformer ces pertes en gains ? Et si vous pouviez commencer à battre vos adversaires au lieu qu’ils vous battent ? Avec les bonnes stratégies, c’est exactement ce qui peut arriver. Si vous voulez vraiment devenir un meilleur joueur de poker, alors apprendre à gagner au poker pourrait être la meilleure chose à faire aujourd’hui. Continuez à lire pour découvrir 5 étapes simples qui vous apprendront à battre n’importe quel adversaire à n’importe quelle partie de poker.

Ne donnez aucun avantage à vos adversaires

Apprenez à vous connaître

Avant toutes choses, vous devez apprendre à mieux vous connaître en tant que joueur de poker. Vous connaître vous-même peut vous aider à gagner au poker. En effet, si vous avez l’habitude de miser gros après avoir perdu une main, vos adversaires vont saisir cette opportunité s’ils ont un jeu fort.

Ne laissez rien apparaître pour votre adversaire

Conseil très cliché aussi, mais assurez-vous de ne pas avoir de réflexes physiques apparents lorsque vous jouez. Un bon adversaire sera l’identifier et jouera de cela tout au long de la partie.

Ne parlez pas trop à la table

Beaucoup de joueurs pensent que parler à table peut montrer des signes d’aisance et d’assurance à une table de poker. Cependant, lorsque vous parlez, vous pouvez donner des indications à vos adversaires sur votre état actuel et votre main. De plus, certains joueurs professionnels souhaitent ne pas parler afin de ne laisser transparaître aucunes émotions. Évidemment, ce conseil ne s’applique pas si vous jouez entre amis où là le plaisir reste maître et discuter avec vos amis ne vous nuira pas.

Ajustez votre stratégie en fonction des différents types d’adversaires

Les joueurs agressifs :

Ces joueurs sont faciles à reconnaître, ils jouent presque tous les coups. Il joue les coups avec des mains très variées, très souvent en position. Jouer contre ce joueur peut être très compliqué. À cause des mains qu’ils jouent, vous ne savez jamais s’il possède une meilleure main que vous, donc méfiance ! Par contre, lorsque vous touchez le jeu maximum, il faut récupérer un maximum de jetons ! Pour se faire, il va falloir que vous les laissiez mener le coup. Si vous prenez le contrôle, vos adversaires pourraient se méfier et ainsi jeter leur main. Il faudra donc s’adapter à ces joueurs si vous ne voulez pas qu’ils vous marchent dessus.

Les joueurs passifs : 

À l’opposé des joueurs agressifs, on trouve les joueurs passifs. Ces joueurs ne mènent pas les coups, il se contente de suivre vos mises (on les appelle les « calling stations »). À cause du comportement de ce joueur, vous ne serez pas en mesure d’être sûre d’avoir une meilleure main que lui. Au fur et à mesure, vous allez jouer des mains contre ce dernier, récupérer des informations, grâce à tout cela, vous serez en mesure de définir avec quels types de mains ce joueur suit, dépendamment des positions occupées.

Les joueurs amateurs : 

On peut reconnaître un joueur amateur de plusieurs manières. Tout d’abord pour les joueurs live, on peut les repérer par leurs attitudes à la table : ils auront du mal à rester calme sur leur siège (excitation de jouer, impressionner par le décor, l’ambiance, …). Ils seront distraits et auront du mal à jouer plusieurs heures (n’ayant pas l’habitude). Ils auront soit tendance à trop parler ou à ne rien dire du tout. Lorsque vous jouez sur internet, votre adversaire n’est pas visible. Cependant, on peut reconnaître les joueurs amateurs par les tailles des mises par rapport au pot (aussi valable pour le joueurs live), les mains qu’ils jouent, la vitesse d’action. Si vous tombez contre un joueur amateur, vous allez devoir en profitez en les relançant souvent (surtout si vous avez la position sur eux), en leur appliquant une pression importante.

Soyez agressif si vous êtes le leader de la table

Trop souvent, lorsqu’un joueur à la table est le chip leader, il se contente de simplement regarder les adversaires se battre entre eux en se disant qu’avec leurs jetons, ils sont tranquilles. Ceci est une grave erreur, car cela laisse le temps à vos adversaires de récupérer des jetons et d’amasser un stack suffisant pour vous défier.

Lorsque vous êtes chip leader, une bonne pratique consiste à mettre de la pression sur les petits stacks afin de « gratter » un maximum de jetons. De leurs côtés, les mises que vous imposez représenteront une grande partie de leur stack. Ils devront alors choisir entre vous suivre et perdre une partie de leurs jetons ou attendre qu’une meilleure main se p

Laisser un commentaire

Comments

No comments yet. Why don’t you start the discussion?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.